SONAR|HES-SO

SONAR|HES-SO

SONAR|HES-SO regroupe les travaux de bachelor et master diffusables de plusieurs écoles de la HES-SO. Consultez cette page pour le détails.

En cas de question, merci de contacter les bibliothécaires de la HES-SO : bibliotheques(at)hes-so.ch

Bachelor thesis

Crise des subprimes : conséquences sur les crédits hypothécaires en Suisse

    2008

54 p.

Mémoire de bachelor: Haute école de gestion de Genève, 2008

French Aujourd’hui, la crise des subprimes est un sujet d’actualité, c’est pourquoi nous avons choisi une problématique qui touche ce phénomène. Afin de comprendre quelles ont été les conséquences des subprimes sur les conditions de crédits hypothécaires en Suisse, nous avons réalisé diverses interviews. Nous avons contacté des banques (UBS, Crédit Suisse, Banque Cantonale de Genève et Raiffeisen), des sociétés d’expertise immobilière ainsi que des établissements aptes à fournir des informations statistiques. Notre recherche d’informations s’est donc basée principalement sur des interviews et des articles de presse car il n’existe pas encore d’ouvrages traitant du sujet. En annexe, vous trouverez le questionnaire qui a été envoyé aux différents établissements dans le but de préparer les interviews. Comme vous pourrez le constater, nous avons favorisé les questions ouvertes afin de tirer un maximum d’informations sur les conséquences des subprimes en Suisse. Notre analyse nous a montré qu’au niveau international, une crise de confiance a touché le secteur du crédit. Celle-ci a engendré une forte volatilité des taux d’intérêt interbancaires. La crise des subprimes est devenue un problème de politique monétaire à la suite de la hausse inattendue du taux d’intérêt Libor. Cependant, grâce à l’intervention de la Banque nationale suisse, l’économie suisse n’a pas connu un resserrement important des conditions monétaires. Notre recherche nous a également permis de constater qu’en 2008, les taux hypothécaires ont connu un cycle haussier en Suisse. Cette tendance s’explique par le fait que la Suisse connaît une forte poussée de l’inflation. Elle peut aussi s’expliquer par la marge prélevée par les banques lors de l’octroi d’un crédit. Après la crise des subprimes, l’effet d’incertitude sur les anticipations des conséquences de la crise a augmenté la prime de risque. Finalement, nous avons remarqué que la Suisse ne connaît pas de resserrement du crédit. Depuis la crise des subprimes, les limites de crédits n’ont pas diminuées. Le taux de croissance des hypothèques est actuellement à un niveau stable et les banques ne sont pas devenues plus sélectives. A l’inverse des Etats-Unis, les clients peu solvables n’entrent pas en compte dans l’octroi des crédits hypothécaires des banques. Des directives strictes sont imposées par les banques et par les accords de Bâle.
Language
  • French
Classification
Economics
Notes
  • Haute école de gestion Genève
  • Economie d'entreprise
  • hesso:hegge
License
License undefined
Identifiers
  • RERO DOC 11374
  • RERO R004987043
Persistent URL
https://sonar.ch/hesso/documents/313965
Statistics

Document views: 50 File downloads:
  • Cr_dit_Hypo.version_finale.pdf: 60